BV 02 Hero Schmal Journal Schwarz Weiss 1700x1060px v2

Entre le noir et le blanc, on trouve plusieurs nuances de gris

Il est complètement normal de voir les choses en noir après un accident ou une maladie grave. Pourtant, en cas de sinistre, une pensée en nuances de gris (alternatives) est de mise. Telle est la mission du Case Manager. Ce dernier aide la personne concernée à réintégrer le monde du travail, et l’employeur à participer efficacement à la réintégration du collaborateur.

Victime d’un accident sur son e-bike, Matthias K. (nom modifié par la rédaction) se blesse gravement au dos. Sa force, sa mobilité et sa motricité fine des bras, des mains et des jambes sont fortement restreintes, tout comme ses fonctions vésicales et intestinales. Matthias reste longtemps hospitalisé, puis est transféré dans un centre de réhabilitation.

L’Assurance des métiers Suisse prend en charge les frais des soins médicaux ainsi que la perte de gain. Un Case Manager est également sollicité. Ce dernier réunit toutes les parties impliquées et leurs intérêts: employeur, médecins, thérapeutes, assurance et, bien sûr, Matthias lui-même ainsi que sa famille. Dans le cadre d’un entretien de sortie de réhabilitation, un bilan de la situation est effectué. Celui-ci consiste à planifier la suite de la thérapie et la réinsertion privée et professionnelle avec des mesures appropriées, et à déterminer qui paie quoi.

Matthias aura besoin de beaucoup d’assistance à l’avenir. Heureusement, son employeur fait tout son possible pour faciliter sa réinsertion. Il équipe son ancien poste de travail avec un pupitre et un clavier d’ordinateur spéciaux. Il installe une rampe à l’extérieur du bâtiment pour lui garantir une parfaite accessibilité. Enfin, il accorde à Matthias des horaires de travail flexibles pour qu’il puisse se rendre à ses séances de thérapies.